En quoi consiste la profession d’anesthésiste ?

En quoi consiste la profession d’anesthésiste ?

Pour exercer en anesthésie, il faut être un infirmier anesthésiste certifié et enregistré ou un médecin anesthésiste-réanimateur assermenté. L’anesthésiste est un spécialiste de la médecine qui protège le patient devant subir une intervention chirurgicale de la douleur. Pour y parvenir, il fait un travail bien défini avant, durant et après l’opération chirurgicale. Il travaille donc étroitement avec les médecins chirurgiens. Il a pour collaborateurs les infirmiers anesthésistes. Avant l’opération, il reçoit le patient en consultation en vue de faire un point relatif aux antécédents médicaux. Il est question notamment au cours de cette consultation préopératoire d’évoquer les cas d’allergie aux aliments, aux médicaments en général et aux antibiotiques en particulier.

Une vérification de contre-indications est aussi faite en vue de s’assurer que le patient supportera l’intervention anesthésique. Il ausculte le cœur et le poumon puis effectue le test d’Allen. Ce dernier vise à vérifier la riche vascularisation des mains au cas où la pose d’un cathéter serait indispensable. Il répond ensuite aux questions éventuelles du patient afin de l’éclairer et le rassurer sur le bon déroulement de l’intervention. La mise à jeun du patient est de mise huit heures avant les interventions anesthésiques et chirurgicales.

Au bloc opératoire, l’anesthésiste vérifie les conditions nécessaires devant faciliter la pose de la sonde d’intubation. Il s’agit parmi tant d’autres, de l’ouverture de la bouche et de la mobilité du cou. Il fait endormir le patient et lui injecte un anesthésique. Il le surveille durant l’intervention par rapport aux signes vitaux (électrocardiographie, oxymétrie de pouls…) et prend les dispositions qui conviennent. Il s’assure également du bon réveil du patient après l’opération. Le patient bénéficie du soutien et de la surveillance constants de l’anesthésiste-réanimateur et de son équipe à chaque étape de cette épreuve.

Cette profession requiert un sens élevé de rigueur, d’observation, de concentration et d’adresse. Elle nécessite également une bonne maîtrise de soi pour une gestion efficace des situations stressantes. La rapidité de l’action et la disponibilité sont des atouts indispensables pour ce métier. L’infirmier anesthésiste intervient à tout moment de la semaine y compris le week-end et les jours de fête. Il intervient dans les hôpitaux publics ainsi que dans les cliniques privées. Il perçoit un salaire brut évoluant de 1650 à 2670 € du début vers la fin de sa carrière. Au-delà du bloc opératoire, le médecin anesthésiste-réanimateur peut effectuer des recherches scientifiques pour le compte des universités ou des industries pharmaceutiques. Il peut également enseigner dans les centres universitaires ou travailler dans les centres de spécialisation en réanimation infectieuse. Il intervient dans les cas d’intoxications graves et des troubles profonds respiratoires. Le salaire brut d’un anesthésiste est d’environ 4000 € en début de carrière.